In Agape, Brodeuses

Aujourd’hui nous célébrons la Journée Internationale des Femmes, cette année, la thématique propose de réfléchir aux moyens innovants permettant de faire progresser l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes. Chez KISANY, grâce à l’éducation et au travail, nous permettons à des femmes de reprendre fièrement le fil de leur vie. Nous avons choisi de les mettre à l’honneur en vous racontant quelques unes leurs histoires qui illustrent le courage dont elles font preuves au quotidien. Nous publierons régulièrement leurs récits, souvent difficiles mais tissés d’espoir et de solidarité. Elles nous prouvent jours après jours qu’il est possible de changer la situation et de rêver d’un monde meilleur et plus égalitaire pour les femmes. Voici l’histoire de Tengeneza:

“Tengeneza apprend la broderie dans l’atelier KISANY de Goma, RD Congo en 2013. A l’époque elle est maman de 5 enfants et son mari ne trouve pas de travail comme 98% de la population locale. Le métier de brodeuse l’aide à compléter ses maigres revenus de commerçante de rue.  En juillet 2016 son mari est assassiné à leur domicile un mois avant la naissance de leur 6 ème enfant. N’étant pas encore une excellente brodeuse, elle ne peut réaliser les commandes les plus exigeantes et se retrouve face à une montagne de dettes laissée par son mari, elle ne peut même plus payer son petit loyer ni la scolarité de ses enfants. Anéantie par la honte et plutôt que de se confier à l’équipe Kisany, elle disparaît afin de fuir ses créanciers… On la retrouve finalement à 150 km de Goma dans sa famille qui est malheureusement incapable de lui venir en aide car ils sont aussi très démunis. Les bénévoles de Kisany, touchées par la situation de Tengeneza se mobilisent pour lui construire une maison sur un terrain donné par l’ASBL En Avant Les Enfants. La jeune femme apprend alors à s’organiser et répartit son temps entre la broderie, et un petit commerce qu’elle réussit à remettre sur pied. Petit à petit elle retrouve le sourire et l’espoir et elle parvient finalement à éponger ses dettes. La Fondation SISLEY a pris en charge les frais de scolarité de ses enfants et leur garantit l’accès à l’éducation, seul moyen de leur assurer un meilleur avenir.

Depuis, Tengeneza s’est perfectionnée en suivant plusieurs formations organisées par “l’Ecole Des Femmes” dont le perfectionnement en broderie, la santé préventive et l’apprentissage de la gestion des finances au quotidien. Grâce à ces nouvelles compétences elle est maintenant capable de faire face aux défis de la vie avec courage et dignité. Elle est propriétaire de sa maison et peut aller de l’avant avec confiance.

Elle affirme qu’elle ne pourra jamais oublier ce que fait KISANY pour elle, encore moins l’amour et la solidarité des membres des équipes de couture et de broderie.”

Chaque produit KISANY offre l’opportunité à une femme en Afrique de l’Est de reprendre courageusement le fil de sa vie. Au nom de toutes les femmes de KISANY, merci pour votre soutient.

#kisanywomen #courage #internationalwomensday

 

Tengenza à l’atelier de Goma

Recent Posts
0